• août 11, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 685

Ouverture de l’aide de crise à l’agriculture biologique

Ouverture de l’aide de crise à l’agriculture biologique

Le Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire (MASA) met en place un dispositif d’indemnisation exceptionnel pour aider à résoudre les difficultés les plus urgentes des exploitations agricoles biologiques, suite aux conséquences de l’agression de la Russie contre l’Ukraine, pour un maximum de 60 millions d’euros.Un stabilisateur pourra donc être mis en place si le montant total demandé dépasse l’enveloppe prévue.La décision est désormais publiée sur le site de FranceAgriMer au lien suivant :https://www.franceagrimer.fr/Accompagner/Dispositifs-par-filiere/Aides-de-crise/BIO-2023

La période de déclaration sera ouverte du 16 août au 20 septembre 2023.

Les demandeurs à la mesure de soutien décrite dans cette décision doivent répondre à l’ensemble des critères suivants :

  1. être exploitant agricole, un groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC), une exploitation agricole à responsabilité limitée (EARL), ou une autre personne morale exerçant une activité agricole biologique en France ;
  2. être une petite ou moyenne entreprise (PME) au sens de l’annexe I du règlement (UE) 2022/2472 de la Commission du 14 décembre 2022 ;
  3. être immatriculé au répertoire SIRENE de l’INSEE par un numéro SIRET actif au moment du dépôt de la demande d’aide et au jour du paiement ;
  4. être spécialisé à 100% en Agriculture Biologique (certifié et/ou en conversion) pour la production agricole primaire, justifié par le certificat Bio valide à la date du dépôt de la demande d’aide ;
  5. avoir subi une perte d’EBE sur l’exercice indemnisé supérieure ou égale à 20% par rapport à la référence, justifiée par une attestation comptable ;
  6. avoir eu une dégradation de trésorerie nette sur l’exercice indemnisé supérieure ou égale à 20% par rapport à la référence, justifiée par une attestation comptable.

L’exercice indemnisé est l’exercice comptable du demandeur clôturé entre le 1er juin 2022 et le 31 mai 2023.La référence, pour le cas général, correspond à la moyenne des deux exercices comptables du demandeur clôturés entre le 1er juin 2018 et le 31 mai 2020. L’indemnisation prend en charge 50% de la perte d’EBE entre l’exercice de référence et l’exercice indemnisé, auquel est retranchée l’aide déjà perçue dans le cadre du fonds d’urgence bio.