• octobre 10, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 378

Promonoix : Les chiffres de la crise

Promonoix : Les chiffres de la crise

Réunis en assemblée générale, les dirigeants de L’Organisation de Producteurs Promonoix ont présenté les chiffres de la campagne 2022. Avec un prix moyen de vente à 1,43 € le kilo, l’exercice est catastrophique !

 

Les producteurs de noix de l’OP Promonoix ont pris connaissance du bilan d’activité de la campagne 2022/2023 lors de l’assemblée générale qui s’est tenue à Baladou le 15 septembre. Le président Laurent Perrier a souligné l’état de crise profond du marché de la noix avec des chiffres qui parlent d’eux même. Promonoix avait récolté un volume important, 2061 tonnes équivalent sec, soit 570 tonnes de plus que l’année précédente. Mais le prix d’achat et de vente moyen à 1,43€ est en chute libre car il était à 2,73€ sur la récolte précédente. De plus, toutes ces noix de la récolte 2022 n’ont pas encore trouvé preneur alors qu’on va récolter celles de 2023. Le groupement a d’ailleurs été amené à mettre des noix en procédure de retrait, un tonnage cependant trop limité.

 

Coût de revient

Avec ces prix effondrés bien en dessous du coût de revient, et tous ces volumes invendus, beaucoup de nuciculteurs ont perdu le moral en même temps que leur trésorerie ! Certains ont décidé de ne plus entretenir leurs noyeraies, notamment de ne plus les traiter. Le résultat est malheureusement visible sur cette récolte 2023 avec des arbres mangés par la bactériose et l’anthracnose, ainsi que par les attaques de carpocapse. Les conséquences sur la qualité des cerneaux et sur l’avenir de ces vergers risquent d’être dramatiques ! Laurent Perrier précisait « c’est une année calamiteuse mais il ne faut pas hypothéquer l’avenir. Nous espérons tous que le marché va se redresser. Il faut aider les producteurs à passer cette crise, c’est pourquoi nous avons participé à plusieurs actions syndicales et aux démarches professionnelles pour alerter le Ministère de l’Agriculture. Nous attendons toujours les mesures de soutien…»

 

Récolte 2023

Un tour des adhérents a permis d’évaluer la récolte 2023 qui s’annonce moyenne avec des disparités selon le secteurs. Les vergers des coteaux semblent avoir moins souffert des attaques de bactériose et d’anthracnose. Il apparaît clairement que les noyers bien entretenus affichent une belle qualité de fruits, ce qui n’est pas le cas pour les autres. Plusieurs négociants confirmaient que la saison commerciale 2022/2023 a été extrêmement compliquée, faute de demande. Le négoce en sort très affaibli. Ils expliquaient que la demande ne repart malheureusement pas et que les acheteurs exigent la qualité. Les noix de seconde catégorie seront tout simplement invendables. Ils encourageaient donc les producteurs à réaliser un tri sévère.