• novembre 28, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 144

Bio : Évolution et Défis des Marchés en Viticulture

Bio : Évolution et Défis des Marchés en Viticulture

Le 21 novembre 2023 a marqué un moment clé pour les acteurs de la viticulture bio, réunis à Anglars-Juillac pour discuter des tendances, des défis et des opportunités sur les marchés du vin bio. Valérie Pladeau, chargée de mission œnologie et démarches qualité pour l’association Interprofessionnelle Sudvinbio, a dirigé la séance en présentant des données significatives sur le vin bio à l’échelle nationale, régionale et départementale.

 

Tendance ascendante du Vin Bio :

Au niveau régional, entre 2018 et 2023, l’offre de vins bio a doublé en Occitanie, alimentée par une dynamique de conversion en bio intense. Cependant, cette croissance rapide pose un défi intéressant : la demande ne parvient pas à suivre le rythme. En 2022, le marché des vins bio a connu une augmentation de 7 % par rapport à l’année précédente en France. Les exportations à l’étranger se profilent comme une solution pour équilibrer l’offre et la demande.

Dans le département du Lot, un nombre notable de nouvelles installations en viticulture bio ont été enregistrées, avec 8 nouvelles exploitations (4 en agriculture mixte et 4 en 100 % bio). Cependant, les volumes récoltés ontt diminué de 10 à 15 % en 2023 par rapport à l’année précédente en Occitanie.

 

Diversification des Marchés : Une Nécessité Impérieuse :

La clé du succès sur les marchés actuels réside dans la diversification. Les conseils de la réunion insistent sur la nécessité de rechercher des marchés variés, notamment les coopératives, le vrac, les IGP, etc. Il devient impératif pour les producteurs de s’adapter et de diversifier leurs canaux de distribution pour garantir la pérennité de leurs exploitations.

 

Défis Communs en Viticulture Bio et Conventionnelle :

Malgré les nuances entre la viticulture bio et conventionnelle, les défis restent souvent identiques. Les préoccupations environnementales, exacerbées par le changement climatique, se traduisent par des maladies, des sécheresses et des extrêmes climatiques, entraînant des pertes de récoltes substantielles. Les marchés, qu’ils soient conventionnels ou bio, demeurent sujets aux fluctuations constantes, obligeant les acteurs à rester vigilants et flexibles.

 

Le Salon du Millésime : Une Plateforme Incontournable :

Valérie Pladeau a présenté le Salon du Millésime, prévu du 29 au 31 janvier 2024 à Montpellier. Avec 1500 exposants, dont 37 % de viticulteurs d’Occitanie, cet événement promet d’être une vitrine exceptionnelle pour les producteurs de vin bio. Une opportunité de réseautage, d’échange d’idées et de découverte des dernières tendances, le salon est un rendez-vous pour tous ceux qui cherchent à prospérer dans le monde de la viticulture bio.