• novembre 29, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 227

Un accord avec le MERCOSUR annoncé pendant la COP28 ? ON MARCHE (VRAIMENT) SUR LA TÊTE !

Un accord avec le MERCOSUR annoncé pendant la COP28 ? ON MARCHE (VRAIMENT) SUR LA TÊTE !

Alors que selon un porte-parole de la Commission européenne, les discussions avec les pays du Mercosur pour finaliser un accord de libre-échange pourraient aboutir dès le début du mois de décembre – soit au beau milieu de la COP28 ! -, la Fédération Nationale Bovine demande de nouveau à la France de s’opposer sans réserve à la ratification de cet accord.

 

Non, ni l’accord commercial déjà conclu entre l’UE et le Mercosur, ni le projet d’avenant en cours de discussion censé rendre cet accord plus « vert », ne permettront de contraindre les exportateurs sud-américains à respecter les contraintes de production environnementales et sanitaires imposées aux éleveurs français. Cette « ligne rouge » d’Emmanuel MACRON, clairement réaffirmée au Salon de l’Agriculture en ce début d’année, n’a pas été entendue par la Commission européenne, qui semble donc sur le point d’annoncer la conclusion positive de ces négociations ouvertes il y a 25 ans.

Et c’est en marge de la COP28 qui débute ce 30 novembre, mais aussi en plein Green Deal et en pleine « stratégie décarbonation » en France, que ce message politique pourrait être envoyé aux éleveurs bovins français : contrairement aux viandes issues de leurs élevages familiaux et herbagers – qui émettent trop de gaz à effet de serre ! -, celles produites au Brésil à partir de bovins engraissés par dizaines de milliers dans des feedlots et dopés aux antibiotiques, sont les bienvenues dans les assiettes des citoyens européens. Les dirigeants politiques européens sont là pour faciliter leur voyage, à tarif réduit, vers notre marché !

Pour Patrick BENEZIT, Président de la Fédération Nationale Bovine : « La France s’est déjà exprimée à plusieurs reprises contre cet accord de libre-échange avec le Mercosur. L’heure est venue d’agir concrètement en ce sens, à Bruxelles, en bloquant sa ratification comme elle en a la possibilité. »

Photo de Richard Hedrick sur Unsplash