• décembre 22, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 257

Rencontre départementale Monalisa : Promouvoir l’engagement bénévole auprès des personnes âgées

Rencontre départementale Monalisa : Promouvoir l’engagement bénévole auprès des personnes âgées

La rencontre Monalisa 2023 s’est tenue à Soulomès

 

Animateurs et bénévoles engagés dans le programme Monalisa se sont retrouvés le 30 novembre pour échanger sur les pratiques et valoriser ces expériences riches aussi bien pour les personnes âgées isolées que pour les aidants.

 

Depuis dix ans, le Lot s’est inscrit dans la démarche nationale Monalisa (Mobilisation Nationale contre l’Isolement des âgés). Une coopération départementale de plusieurs acteurs associatifs et institutionnels s’est mise en place pour former des bénévoles et intervenir auprès des personnes isolées afin de nouer des liens et rompre cet isolement. Elle est coanimée par trois structures, la Mutualité Sociale Agricole, la section des anciens exploitants de la Fdsea et l’Association Ségala-Limargue. Elle bénéficie du soutien financier de la conférence des financeurs de la prévention et de la perte d’autonomie.

 

Témoignages

Jean Yves Landas, directeur de l’association Ségala-Limargue, et Gaëlle Gouzou, animatrice du programme au sein de l’association, brossaient un résumé du bilan annuel des interventions, en rappelant que notre département forme et accompagne les différents groupes actifs qui interviennent sur les diverses régions du Quercy. Une formation socle coanimée par l’association et une psychologue sur deux jours afin de permettre de bien cadrer les objectifs et les conditions d’intervention de ces bénévoles. Plusieurs d’entre eux témoignaient d’ailleurs du bien fondé et de la pertinence de cette formation. Car leurs interventions auprès des personnes isolées peut revêtir différents formes, dans les Ehpad, au domicile, dans des lieux de rencontre (cafés papotes, goûters partagés…). Aux quatre coins du département, toutes les équipes de bénévoles font preuve d’initiative pour aller à la rencontre des personnes âgées isolées et rompre leur solitude.

 

Préserver la mémoire

Cet engagement bénévole génère en fait une double plus value à la fois pour les personnes isolées et pour les bénévoles eux-mêmes qui y trouvent une valorisation et une opportunité de se sentir utile. La table ronde qui était organisée le confirmait. Plusieurs groupes s’y sont exprimé pour en témoigner. Francis Andrieu, président de la section des anciens exploitants soulignait ainsi « j’accompagne trois couples âgés isolés, ce qui permet de reparler du passé, d’activer les souvenirs et de maintenir cet indispensable lien avec la société actuelle. Je constate malheureusement que l’avalanche des technologies numériques provoque une fracture générationnelle et contribue à renforcer l’isolement de nos aînés en milieu rural car ils ne maîtrisent pas ces techniques informatiques ! ». Christian Lecomte affirmait aussi « les anciens sont la véritable mémoire de notre territoire et le lien avec l’histoire de notre société, on doit les écouter et bénéficier de leur expérience… ». Nelly Ginestet, vice présidente du département et impliquée au sein de la communauté des communes Lalbenque-Limogne, soulignait le vieillissement de la population Lotoise et la volonté politique de maintenir à domicile un maximum de personnes âgées. Ceci pouvant générer de l’isolement et des troubles psychologiques, il est d’autant plus nécessaire d’intervenir auprès de ces personnes. Elle renouvelait donc le soutien du Département à cette initiative Monalisa, en félicitant tous les bénévoles pour leur engagement, et en les encourageant à poursuivre leurs actions… »

 

Une table ronde a permis de faire témoigner les bénévole et les animateurs