• janvier 1, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 259

Agriculteur et écrivain : Mathieu Gizard sort son premier roman

Agriculteur et écrivain : Mathieu Gizard sort son premier roman

Le livre est disponible sur demande dans les points de vente « MAURA » éditions JKDC

 

On peut être agriculteur et écrivain lors de ses loisirs, c’est le cas de Mathieu Gizard qui profite de ses moments libres pour écrire des contes. Une passion qui lui est venue progressivement et qu’il assouvit aujourd’hui en publiant son tout premier livre, et en commençant à écrire le second.

Jeunesse rurale

Originaire de Lhospitalet, petit fils d’agriculteur, Mathieu Gizard a grandi dans la campagne du Quercy Blanc qu’il a finement observée et pour laquelle il voue une passion « J’ai beaucoup observé la nature en me baladant sur tous les chemins, les champs et les bois du coin. Dès mon plus jeune âge, j’ai été séduit par les plantes, les oiseaux et les animaux sauvages. C’est une biodiversité exceptionnelle, un milieu particulièrement riche qui vit là sous nos pieds ou à côté de nous. Mais nous ne le connaissons souvent pas bien, alors j’ai décidé d’en faire mon métier… ». Après son baccalauréat à Cahors, il choisit une école d’agriculture pour passer un Brevet de Technicien Supérieur puis décide de se spécialiser dans la connaissance des milieux naturels en passant un master d’écologie à l’université de Toulouse.

Diplômé d’écologie, il est alors embauché dans plusieurs cabinets d’étude en tant que chargé d’étude « je réalisais les études d’impact écologique de grands projets d’aménagement comme la création de carrières ou de centrales photovoltaïques au sol. J’ai commencé à écrire des petites histoires basées sur le mélange de personnages et d’animaux sauvages dans des environnements naturels, mais je gardais ça pour moi… »

 

Installation agricole

Après une dizaine d’années dans ces cabinets d’étude, un peu lassé par les contraintes administratives et la répétitivité des missions, il décide en 2017 de revenir s’installer agriculteur avec sa conjointe qui reprend la ferme familiale de son père à Lhospitalet. Ils montent de toute pièce un troupeau de chèvres pour la production de lait vendu à la coopérative « Les fermiers du Rocamadour ». Mathieu Gizard souligne « ce tournant professionnel m’a ramené à la nature, aux animaux, et à l‘environnement local, ce qui m’a permis de continuer à écrire et d’échafauder une intrigue. J’ai commencé à faire lire mes textes aux amis qui les ont apprécié et m’ont encouragé à persévérer. Alors pourquoi pas concrétiser en publiant un livre ?… ». Il finalise alors son manuscrit en tenant compte des remarques de ses amis lecteurs et l’envoie à un petit éditeur installé à Vaylats. Celui-ci l’apprécie et décide de l’éditer en cette fin d’année 2023. Il précise le caractère de son ouvrage « C’est un conte moderne, contemporain, basé sur une intrigue surnaturelle et sur fond de problèmes sociétaux, le rapport au travail, le lien avec la nature… C’est écrit comme un thriller mais j’y ai introduit l’œil du naturaliste, c’est à dire la vision des animaux, notamment de cette couleuvre vipérine qui fait partie de l’intrigue et est en photo sur le livre… »