• janvier 17, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 325

Bio : La conversion d’un élevage en bio : Retour sur la deuxième journée de formation à Concots

Bio : La conversion d’un élevage en bio : Retour sur la deuxième journée de formation à Concots

La deuxième journée de formation sur la conversion d’un élevage en bio s’est déroulée avec succès à Concots, rassemblant un groupe d’agriculteurs en questionnement sur le passage au mode de production bio.

Organisée le jeudi 11 janvier, la session a accueilli Stéphane Doumayzel, conseiller bio de la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, en tant qu’intervenant spécialisé dans l’élevage bio.

Les aides bio

La formation a abordé divers aspects de la conversion, mettant l’accent sur les aides financières disponibles pour faciliter la transition vers l’agriculture bio. Parmi les sujets traités figuraient les aides de la PAC, comprenant les aides à la conversion et l’écorégime bio. Stéphane Doumayzel a souligné l’importance de ces aides, offrant aux agriculteurs un soutien financier tout au long du processus de conversion. Le crédit d’impôt bio a également était abordé, ainsi que les aides régionales, notamment le dispositif unique et le pass petits investissements, avec une bonification de 10 % pour les exploitations en bio. Ces dispositifs visent à alléger les charges financières liées à la transition vers une agriculture plus respectueuse de l’environnement et répondant aux normes biologiques strictes.

Le contexte actuel des marchés bio

Un volet de la formation a porté sur l’analyse du contexte des marchés bio. Les participants ont exploré la réalité des prix dans le secteur de la viande bio, constatant une convergence avec les prix de la viande conventionnelle. Cette observation souligne les défis actuels auxquels les agriculteurs bio peuvent être confrontés sur le marché, mettant en lumière la nécessité d’une approche stratégique, encourageant à la finition des animaux.

Visite pratique chez un agriculteur bio

L’après-midi a été marqué par une visite chez Clément Aillet, exploitant d’ovins viandes bio à la Ferme de la Loge à Concots. Clément a repris l’exploitation de ses parents, des pionniers dans la conversion vers le bio depuis 1994. Clément a partagé son expérience avec les participants. La ferme, axée principalement sur la vente directe, offre un modèle inspirant de réussite dans le secteur bio.

Cette journée de formation a ainsi offert aux participants une compréhension approfondie des enjeux, des soutiens financiers disponibles, et des réalités du marché liées en bio. Elle a également permis d’échanger des expériences pratiques grâce à la visite sur le terrain, offrant aux agriculteurs des perspectives concrètes sur les opportunités et les défis de l’agriculture bio.