• janvier 25, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 308

Un plan national ambitieux pour la filière châtaigne

Un plan national ambitieux pour la filière châtaigne

Les représentants du syndicat national des producteurs de châtaignes avec Monsieur le député Fabrice Brun devant le ministère de l’Agriculture

 

Le Syndicat National des Producteurs de Châtaignes et les parlementaires des régions castanéicoles ont été reçus au cabinet de Monsieur le Ministre de l’Agriculture mardi 23 janvier 2024.

 

La rencontre a été consacrée à l’utilisation des 5 millions d’euros de crédits votés pour la filière châtaigne dans la récente loi de finances, à l’initiative du député ardéchois Fabrice Brun. Celui-ci a rappelé l’enjeu majeur de recherche et d’innovation afin de produire de façon durable des châtaignes en qualité et en quantité, pour approvisionner l’export et un marché français largement déficitaire.

 

Les représentants castanéicoles ont présenté leurs priorités.

L’adaptation au changement climatique et la lutte contre les problèmes sanitaire a été au centre des discussions. Ces dernières années les pourritures des fruits sont en fort développement. La maladie de l’encre entraine le dépérissement de nombreux châtaigniers, en verger et en forêt. Le deuxième grand sujet a porté sur le soutien au développement de la production française de châtaignes, en qualité et en quantité. Planter de nouveaux vergers, rénover les vergers anciens, irriguer en période sèche, récolter rapidement, stocker au froid, … demandent des investissements importants, mal pris en compte dans les programmes d’aide nationaux actuels. La compensation des handicaps naturels des zones de production traditionnelles de montagne a été également été abordée. Les castanéiculteurs ont fait part de leur volonté de structurer la filière, notamment dans l’objectif de création d’une Interprofession.

Pour coordonner et mettre en œuvre ces actions, un préalable indispensable a été rappelé : le renforcement de l’ingénierie du syndicat national des producteurs de châtaignes et de ses partenaires. L’enveloppe de 5 millions d’euros seule ne permettra pas de répondre à tous ces besoins mais permettra le lancement d’un projet ambitieux au service de toute la filière châtaigne. A l’issue de la réunion, il a été convenu de mobiliser rapidement l’ensemble des organismes techniques et de recherche (CTIFL, INRAE, CNRS, Chambres d’Agriculture, SEFRA, Ivenio, …) avec l’appui du Ministère de l’Agriculture et du Syndicat national des producteurs de châtaignes.

Rendez-vous est pris pendant le salon international de l’agriculture pour partager les premiers résultats concrets de cette mobilisation. Le Syndicat national des producteurs de châtaignes rassemble les principales régions castanéicoles : Auvergne-Rhône-Alpes, Corse, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence Alpes-Côte-d’Azur. Basé en Ardèche, il est membre de la GEFEL (gouvernance économique des fruits et légumes) et d’Eurocastanea (Consortium européen de chercheurs et acteurs de la filière châtaigne).

 

Contact :

Syndicat national des producteurs de châtaignes

4 avenue de l’Europe Unie – 07000 Privas

Michel Grange – Président – lafermeduchataignier@orange.fr

Eric Bertoncello – Chargé de mission

eric.bertoncello@ardeche.chambagri.fr – 06 48 14 42 81