• février 8, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 208

Egalim : sanctions envisagées contre Leclerc et Super-U

Egalim : sanctions envisagées contre Leclerc et Super-U

Invité à la conférence de presse de présentation du Salon international de l’agriculture le 6 février, le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau a réagi sur les « aveux » des dirigeants de Super-U et de Leclerc sur leurs probables et futures sanctions pour ne pas avoir respecté le cadre juridique des lois Egalim.

Il a notamment ironisé sur l’attitude des deux enseignes : « Nous savons que nous n’avons pas respecté les règles. On vous le dit. La faute est à moitié pardonnée… », a-t-il lâché en substance. De son côté, Jérôme Despey, premier-vice-président de la FNSEA, a regretté que le ministère de l’Economie ait « attendu une révolte agricole pour se rendre compte qu’il y avait un problème sur les négociations commerciales ».