• février 12, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 233

Levée des blocages routiers : Place au travail de fond sur les dossiers chauds

Levée des blocages routiers : Place au travail de fond sur les dossiers chauds

Réunion de travail en préfecture à Cahors.

Après la levée des blocages, suite aux annonces gouvernementales, les responsables syndicaux restent vigilants et attendent les avancées concrètes promises par le gouvernement. Les rencontres commencent pour affiner ces mesures.

 

Si les manifestations de colère sur les voies publiques sont terminées, les agriculteurs restent cependant mobilisés. En effet, les annonces gouvernementales largement relayées par les médias laissent maintenant place au travail de fond. Comme le soulignent les présidents de la Fdsea, Stéphane Pons, et des Ja, Julien Vielcazal « nous avons poussé le gouvernement à ouvrir de grands chantiers mais il faut maintenant les mener à bien. Nous entrons donc dans le temps de l’action comme par exemple sur le dossier de la simplification. Nous avons déjà rencontré la Préfète avec une attente dans trois domaines, la simplification du zonage environnemental, la simplification de la fiscalité agricole et celle du volet social.

 

Échéances 

Les responsables agricoles ont fixé une première échéance en donnant rendez-vous au salon de l’Agriculture, fin février. Ils y attendent des avancées concrètes de ces chantiers et la clarification des avancées obtenues. Ces trois semaines de rencontres organisées dans les départements entre profession et administration doivent donc aboutir à des avancées palpables. Les syndicats agricoles ont déjà annoncé qu’ils en présenteraient le bilan lors du salon de l’Agriculture du 24 février au 3 mars. Les discussions continueront ensuite jusqu’au mois de juin, date de présentation par le Gouvernement du PLOA (Pacte et Loi d’Orientation Agricole) qui devra être voté par le parlement.