• mars 21, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 309

Bonnes pratiques en matière d’entretien de haies

Bonnes pratiques en matière d’entretien de haies

Concernant les particuliers, collectivités ou professionnels du paysage

Il n’y a pas de période d’interdiction formelle de la taille des haies pour les particuliers, les collectivités et les professionnels du paysage. Toutefois, de nombreux oiseaux y nichent de mars à août et toute intervention peut perturber leur reproduction voire détruire des nichées.

Il est donc de la responsabilité de chacun de limiter les travaux d’entretien durant cette période et de les reporter en automne/hiver.

 

Concernant les agriculteurs bénéficiaires de la PAC

Les agriculteurs bénéficiant des aides de la politique agricole commune (PAC) s’engagent à respecter les bonnes conditions agro-environnementales (BCAE). L’une d’elle porte sur le maintien des haies et interdit de les tailler ou de les couper entre le 16 mars et le 15 août pour tenir compte des enjeux environnementaux.

Ce début d’année 2024 particulièrement pluvieux dans le Lot, a grandement limité les possibilités d’interventions dans les terrains agricoles saturés en eau.

Pour permettre la taille au vu de la situation de force majeure qui est rencontrée, la période de taille est prolongée jusqu’au 31 mars.

 

Cas général des espèces protégées tout au long de l’année

Si la période de reproduction est particulièrement sensible, les espèces protégées doivent d’une manière générale faire l’objet d’une attention constante tout au long de l’année. Il est de la responsabilité de chacun de préserver ces espèces en veillant à ne pas les détruire ou détruire par mégarde leur habitat naturel. Les haies constituent le support de vie de nombreuses espèces, dont certaines sont menacées et protégées. Maintenir et planter des haies permet de concourir à enrayer l’érosion de la biodiversité. La destruction, l’altération ou la dégradation d’habitats d’espèces protégées peuvent constituer un délit passible de sanctions.