• juin 10, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 41

AURIONS-NOUS PU PRÉDIRE LA CRISE DE L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE ?

AURIONS-NOUS PU PRÉDIRE LA CRISE DE L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE ?

Autrefois pionnière dans la reconnaissance de l’agriculture biologique (AB), la France connait aujourd’hui une crise sans précédent qui se manifeste par un déséquilibre durable – de plus d’un an – entre l’offre et la demande. Elle reste à ce jour le premier pays européen en termes de surfaces et le troisième marché biologique mondial derrière les Etats-Unis et l’Allemagne.

 

Cette crise de la consommation trouve une première justification dans l’inflation alimentaire qui a atteint sur un an + 14,8% en février 20231. Toutefois au vu de l’étendue de la crise, cette explication se révèle quelque peu superficielle. Le basculement dans lequel se retrouve l’AB est une occasion de repenser son processus de développement, mais aussi de questionner son évolution, et ce qui freine aujourd’hui son déploiement.

Au sommaire de l’Analyses et Perspectives sur la crise de l’agriculture biologique :

  • De la protestation à l’institutionnalisation
  • Une crise de la consommation qui se répercute jusque dans la production
  • Le pouvoir d’achat en rade, une explication suffisante ?
  • Le consommateur, variable d’ajustement des politiques agricoles et alimentaires
  • Vers une sortie de crise
  • Quel avenir pour l’agriculture biologique ?

Consulter l’intégralité de l’analyses et perspectives de mai 2024