• juin 19, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 145

Pilotage de l’irrigation : Alain Escobosa s’est équipé pour ses vergers

Pilotage de l’irrigation : Alain Escobosa s’est équipé pour ses vergers

Installé à Belfort du Quercy sur une exploitation arboricole, Alain Escobosa cultive des pruniers, des pêchers, des abricotiers, qui nécessitent une irrigation importante. Pour disposer de suffisamment d’eau, l’exploitation a créé deux lacs collinaires dans les années 1980. Il adhère également à une ASA locale pour profiter de sa retenue et de son réseau sur une autre partie de son verger « j’irrigue 17 ha d’arbres fruitiers dont la qualité de la récolte dépend très largement de l’eau. Avec le changement climatique et les coups de chaleur brutaux de plus en plus fréquents, le pilotage de l’irrigation est devenu vital. Il faut s’assurer que les arbres ne manquent jamais d’eau tout en économisant la ressource car on subit de très fortes évapotranspirations qui pompent énormément d’eau…»

Pour améliorer le pilotage et optimiser l’arrosage, il a franchi le pas et a investi dans des capteurs « j’ai d’abord acheté une station météo placée sur le verger, pour donner en temps réel la température, la pluviométrie, l’hygrométrie. Elle est équipée de capteurs gel pour me réveiller et donner le signal de l’allumage des bougies antigel au printemps. Ensuite, j’ai équipé mes vergers de sondes tensiométriques de marque Weenat qui mesurent en permanence l’humidité du sol à 30 et 50 cm. Elles transmettent leurs données en temps réel sur une application que nous avons sur le téléphone. On peut donc gérer l’arrosage au plus juste en le déclenchant au moment optimum lorsque les arbres commencent à stresser. On voit également leur réaction à l’apport d’eau avec l’inversion de la courbe.

C’est un pilotage très précis qui permet d’économiser l’eau en apportant la juste dose au bon moment, et en évitant de gaspiller. De plus, c’est une technologie simple d’utilisation, très visuelle et facile à interpréter.

Enfin, un autre avantage est la mémoire des interventions car le système conserve l’historique de toute la saison d’irrigation, ce qui nous apprend beaucoup de choses. Je paye un abonnement annuel qui comprend l’ensemble de ce service, dont nous sommes très satisfaits. Avec ces sondes, on sait exactement ce que l’on doit faire et on ne peut plus être pris au dépourvu… »