• juillet 2, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 102

Safer Occitanie : Promouvoir des installations durables en agriculture

Safer Occitanie : Promouvoir des installations durables en agriculture

La Safer Occitanie a tenu son assemblée générale à Gramat au cœur des causses du Quercy le 11 juin. Son président Dominique GRANIER et son directeur Frédéric ANDRÉ ont rappelé tout le travail réalisé pour préserver le foncier agricole et promouvoir des installations durables. 

 

Sur l’année 2023, la safer constate une baisse du marché de l’espace rural en nombre de transactions (-10,4%) et de surface (-11%) mais aussi en valeur (-21,7%). Il en va de même avec celui de l’espace agricole mais dans des proportions moindres (-3,5% des transactions). Vignes et forêts sont également en baisse significative en valeur (-24,8% et -30,9%), tandis que le marché des terres et prés reste dynamique (+4,1% pour le prix moyen de l’hectare). Le marché des maisons à la campagne accuse aussi une baisse avec un retour aux valeurs de 2019.

 

Soutenir l’installation 

Concernant l’activité, la Safer souligne son engagement toujours fort en faveur de l’installation qui mobilise 37% des 22 000 hectares traités sur l’année. Sur toute notre région Occitanie, c’est-à-dire treize départements, les jeunes agriculteurs ont été 230 à bénéficier du fonds d’aide à l’installation, et douze dossiers ont été engagés à leur profit grâce à l’initiative régionale de la foncière dédiée au portage pour l’installation (30% des surfaces rétrocédées sont en faveur de l’installation). Le président Dominique Granier soulignait « Engagés, nous voulons l’être sur les réponses à apporter à une problématique aigüe en lien avec le changement climatique, je veux bien sûr parler de l’eau. Plus particulièrement de l’eau qui manque. Nous avons participé aux réflexions des Safer sur les enjeux et les dispositions du Pacte et Loi d’Orientation et d’Avenir agricoles. Un exercice marqué par la solidarité avec les territoires ultramarins, qui a vu notre Safer Occitanie s’investir dans le compagnonnage auprès de la toute nouvelle Safer Guyane…». Côté enjeux sociétaux, la Safer Occitanie va proposer “Partageons la terre ! » un événement inédit en Occitanie le mardi 15 octobre 2024 à Toulouse Labège. Il s’agit d’un jeu immersif et interactif au cœur de la démocratie foncière, rassemblant étudiants et entrepreneurs du monde agricole, décideurs des territoires ruraux et élus politiques.

 

Les membres étaient réunis au grand couvent à Gramat

 

L’exemple du Lot 

Après la synthèse du bilan annuel, le président de la Safer Lot, Jean Claude Goudoubert et le directeur, Pierre Silva, présentaient trois exemples d’installations réalisées avec le concours actif de la Safer. Thibaud Barrucand, 24 ans, témoignait sur son installation à Fons grâce à 35 ha de foncier mis à disposition sous forme de bail de carrière par le racheteur de l’exploitation. Monsieur Hans présentait ensuite le rachat par l’Etat de 45 ha sur Gorses et Labastide-du-haut Mont pour y planter un verger à graines destiné à produire des graines pour repeuplement d’espèces forestières adaptées au changement climatique. Enfin, Xavier Gravelat, originaire de Nouvelle Calédonie, expliquait son rachat en 2022 du domaine viticole La Caminade à Parnac. Il y travaille avec sa fille et un associé pour produire du vin de Cahors. Trois installations qui ont bénéficié du travail de préemption et d’attribution de la Safer après l’avis éclairé du comité technique. Jean Claude Goudoubert en profitait d’ailleurs pour remercier chaleureusement ses membres qui s’investissent dans cette mission pas toujours facile. Nicolas Jeanjean de la DRAAF concluait l’assemblée générale en soulignant tout le travail réalisé pour l’élaboration du Projet de Loi d’Orientation Agricole, un bon projet destiné à favoriser l’installation de nouveaux agriculteurs et à renouveler les générations. Il espérait que les turbulences politiques actuelles n’enterrent pas tout ce travail porteur d’avenir et d’espoir pour le monde agricole.