Le groupement bovin lance cette vente d’une cinquantaine de bêtes pour réunir tous les acteurs de la filière autour de ces animaux d’excellence et permettre les échanges entre éleveurs, acheteurs et bouchers.

Le groupement Bovidoc lance cette nouvelle initiative afin de renouer les liens au sein de la filière bovine. La crise sanitaire et le contexte général ont amené certains acteurs à s’isoler. Pourtant, la qualité des animaux élevés sur notre territoire reste un atout majeur et la demande du marché est bien là. Les amateurs de bonne viande sont fidèles à ce savoir-faire qui mérite d’être mis en avant. Cette journée permettra de rassembler cette filière d’excellence et de se retrouver autour de la vente aux enchères qui sera suivie d’un repas convivial offert par le groupement.
Qualité et origine
Franck Teilhet, chef du marché bovin boucherie de Bovidoc, précise l’origine des animaux mis en vente « nous avons sélectionné une cinquantaine de bêtes du Lot, de Corrèze, du Cantal, des différentes races à viande, 30 vaches et génisses limousines, 6 blondes d’aquitaine, des aubrac, salers, croisées. Plusieurs animaux sont issus d’élevages bio. Il y aura également une douzaine de veaux de lait des meilleurs élevages. Cela représente tout le panel de notre activité en mettant en avant l’excellence de la qualité et de l’origine de ces bêtes. Nous avons invité nos acheteurs habituels, abatteurs, chevillards, bouchers, mais nous avons aussi ouvert très largement à tous les acteurs de la filière. Ainsi, nous avons invité via Facebook tous les bouchers et autres intervenants qui seraient intéressés. La vente sera donc libre d’accès et nous accueillerons tout le monde. Elle se clôturera par un repas festif sous chapiteau où nous attendons 200 convives. Cette journée est destinée à montrer la qualité de ces animaux mais aussi à renouer les liens en permettant les échanges entre tous les acteurs de cette belle filière de terroir… »

VenteAnimauxBoucherie_AfficheVF