Il faut éliminer la concurrence le plus tôt possible pour assurer un bon rendement. Certaines associations anti-graminées, anti-dicotylédones sont possibles, voyez impérativement votre technicien. Le désherbage précoce préserve le rendement. Plusieurs composantes du rendement sont déterminées au début du cycle de la céréale. Attendre mars pour intervenir, c’est laisser s’installer une très forte compétition entre les adventices et la culture durant près de 4 mois, à un moment crucial du développement de la plante. En stoppant dès l’automne la concurrence exercée par les adventices, vous protégez votre culture et la mettez dans les meilleures conditions pour exprimer son potentiel de rendement. En effet plusieurs essais pluriannuels démontrent un gain de 5 à 10 quintaux en faveur d’un désherbage d’automne par rapport à une application de printemps. De plus le désherbage d’automne permet d’alterner les matières actives et leur mode d’action afin de prévenir ou de gérer les résistances.

COLZA

  • Désherbage complémentaire contre toutes les graminées
    • IELO 1,5 l/ha (équivaut à 1,8 l de Kerb) antigraminée et anti-dicots : bleuets, chardons, coquelicots, helminthie, pensées, géraniums à feuilles rondes et disséquées.
    • KERB FLOW 1,5 l à 1,8 l/ha (à partir du stade 4 feuilles). Attendre une baisse de température des sols
    • STRATOS ULTRA 1,6 l/ha
    • FOLY’R 1 l/ha
      Contre les attaques de chardons :
    • LONTREL 100 1,2 l/ha + 1 l/ha d’huile
  • Désherbage antidicot de post levée
    • MOZZAR 0,25 à 0,50 l/ha traiter les adventices jeunes dès 2°C avec délais sans pluie de 1h

 

Conseil de saison proposé par la coopérative