• août 2, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 59

Caudeval : Montée en puissance des services agro-environnementaux

Caudeval : Montée en puissance des services agro-environnementaux

La coopérative Caudeval a lancé avec succès une nouvelle offre de services agro-environnementaux pour les agriculteurs: certifications HVE, certiphyto, conseils spécifiques phyto, carnet de culture, et travaille à la compléter avec le label bas carbone, le bien être animal…

Les adhérents de la coopérative Caudeval étaient réunis en assemblée générale le 5 juillet à Livernon sous la présidence de Mathieu Vedrune. La coopérative a bouclé un bel exercice 2021 avec ses activités traditionnelles et le lancement de sa nouvelle offre de services. Coté approvisionnements, on note un tassement de la vente des fertilisants et une baisse des ventes de semences fourragères avec moins de renouvellement des prairies. Mais les ventes d’aliments bétail ont bien progressé. Côté collecte, l’année a été excellente grâce aux bons rendements maïs, un volume qui progresse de 35 %. Enfin, les matériaux ont également connu une augmentation des ventes grâce à la conjoncture porteuse.

Nouveaux services

Suite à l’entrée en application de la loi séparant la vente et le conseil des produits phytosanitaires, la coopérative Capel a choisi de continuer à vendre ces produits alors que Caudeval a cessé toute commercialisation pour s’orienter sur le conseil. Elle a donc lancé une nouvelle offre complète de conseil et formation qui s’adresse à tous les agriculteurs Lotois et a démarré début 2021. Elle a ainsi formé 300 agriculteurs au conseil spécifique à l’utilisation des produits phyto, pour plus de 4000 ha. Elle est également habilitée à la formation au Certiphyto depuis décembre 2021 et a accompagné 33 agriculteurs. Par ailleurs, elle a réalisé 34 sessions de formation à la certification HVE, regroupant 305 agriculteurs dont 85 % sont déjà certifiés. Elle va proposer dès la fin 2022 une journée de suivi de l’audit avec révision des règles. Une offre qui va s’élargir avec le lancement d’une nouvelle prestation « carnet de cultures » pour raisonner la fertilisation organique et minérale de façon agronomique et économique (plan prévisionnel de fumure, conformité réglementaire…). Trois niveaux d’accès sont prévus. De même, elle propose la démarche de labellisation « bas carbone » avec accompagnement des agriculteurs pour réaliser leur diagnostic et fixer les pistes de diminution du carbone. Elle travaille aussi avec la Quercynoise à une journée de formation « bien être animal » pour les éleveurs de volailles et de porcs, une nouvelle formation prévue pour cet automne.

Autonomie protéique

Consciente de l’évolution rapide du contexte économique international (flambée des prix des engrais, dépendance au soja Brésilien…), la coopérative a initié un programme GIEE sur le renforcement de l’autonomie protéique des élevages. Elle accompagne un groupe de sept agriculteurs pour trouver des nouvelles méthodes de production et réalise différents essais : méteils fourrage pour l’ensilage, méteils grains, pois protéagineux et féveroles, lupin bleu, semis direct et couverts végétaux intercultures. Des expérimentations en lien avec l’INRAE et la plateforme agricole d’Auzeville. Les premiers résultats 2022 ont été présentés et sont encourageants. La direction de Caudeval a remercié toute son équipe technique qui s’investit pour développer ces nouveaux services avec un vrai succès afin d’accompagner les agriculteurs pour répondre à ces nouveaux enjeux en sauvegardant l’acte de production.