• août 16, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 48

L’hydratation est le premier pilier de la santé des animaux

L’hydratation est le premier pilier de la santé des animaux

L’eau représente 80% du volume du sang et est essentielle aux fonctions de l’organisme telles que le maintien de la température interne, la digestion, l’élimination des déchets et l’absorption des nutriments.

Malheureusement, beaucoup d’animaux ne sont pas correctement hydratés dans nos élevages. Les causes sont multifactorielles : points d’eau pas adaptés, qualité de l’eau, et de plus en plus souvent nous sommes confrontés à des problématiques de pollutions électromagnétiques avec des courants parasites qui circulent dans l’eau et perturbent les animaux.

Il existe des moyens simples et rapides permettant de vérifier le niveau d’abreuvement (compteur à eau) et l’hydratation (réfractomètre). Un manque d’eau consommée par les animaux ou une eau de mauvaise qualité ont des conséquences à la fois sur la santé des animaux et sur la production.

Rappel des besoins de consommations en eau. (Attention en cas de chaleurs importantes, il faut augmenter la prévision d’une quantité d’eau d’abreuvement.)

Les besoins :

Les besoins quotidiens en eau des ruminants varient de manière importante selon les espèces animales. Le poids, le stade de croissance, la lactation éventuelle influent beaucoup aussi sur les quantités d’eau que ce dernier boit chaque jour. De plus, les conditions environnementales et les pratiques d’élevage peuvent aussi avoir un effet sur les taux de consommation d’eau. La température de l’air, l’humidité relative ainsi que son niveau de production en sont des exemples. La qualité de l’eau, notamment en ce qui a trait à sa température, à la salinité et à la présence d’impuretés qui en affectent le goût et l’odeur, influe également sur les taux de consommation. La teneur en eau du régime alimentaire de l’animal agit aussi sur ses habitudes de consommation d’eau. Ainsi, la quantité d’eau dont un animal a besoin diminue lorsque la teneur en eau de ses aliments est relativement élevée (ensilage par exemple). Source GDS 63.