• octobre 18, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 104

Sylvicultures adaptées au respect de la biodiversité

Sylvicultures adaptées au respect de la biodiversité

La biodiversité s’effondre rapidement au niveau mondial, elle est pourtant un élément de résilience de la forêt.

Sa prise en compte pour l’adaptation au changement climatique est un enjeu majeur de la gestion forestière de demain. Sa préservation passe par la conservation d’essences secondaires, comme le Merisier, l’Alizier torminal ou le Sorbier domestique, de plantes comme le lierre, et par le maintien d’arbres morts et d’arbres à cavités, refuges pour la faune auxiliaire, mésanges, chauves souris, écureuils, pic épeiche, geais, etc. Ces animaux ont un rôle actif dans la protection des arbres contre les insectes et les maladies, et dans la dissémination des graines. La préservation de la biodiversité, c’est aussi le maintien des mares forestières, des ripisylves, de la génétique locale à travers la régénération spontanée ou la plantation. Il est important d’informer professionnels et propriétaires sur ces enjeux et ces pratiques auxquelles le grand public est par ailleurs de plus en plus sensible.