• avril 24, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 510

Pecten Maximus inauguré à Limogne

Pecten Maximus inauguré à Limogne

Dimanche 16 avril, le Parc naturel régional des Causses du Quercy, Derrière le Hublot et l’Agence française des chemins de Compostelle invitaient le public à l’inauguration de Pecten maximus, la nouvelle œuvre d’art refuge du parcours artistique Fenêtres sur le paysage, située à Limogne-en-Quercy.

En ce jour de marché, depuis le centre-bourg, une centaine de curieux de tous âges, venus en famille ou entre amis, ont cheminé sur le GR65, suivant un balisage de coquilles Saint-Jacques immenses et colorées, réalisées par les enfants de l’école.

Arrivés à destination, les participants ont pu découvrir Pecten maximus, œuvre étonnante en forme de coque de bateau retournée, recouverte de 8000 coquilles Saint-Jacques. Sa créatrice Sara de Gouy a rappelé l’origine de ce choix de matériaux original : accueillie en résidence dans les Causses du Quercy, elle a été inspirée par le lointain passé marin du territoire, où l’on trouve des fossiles de coquillages datant de 170 millions d’années.

Catherine Marlas, Présidente du Parc, Fred Sancère, directeur de Derrière le Hublot, Antoine Montpert, directeur de l’Agence française des chemins de Compostelle, Jean-Claude Vialette, maire de Limogne-en-Quercy, Geneviève Dejean, vice-présidente de la Communauté de communes du Pays de Lalbenque-Limogne, Serge Rigal, Président du Département du Lot, Christophe Proença et Guilhem Boucher, vice-présidents du Parc, Geneviève Lasfargues, conseillère régionale et Huguette Tiegna, députée ont coupé ensemble le ruban inaugural de Pecten maximus.

La Présidente du Parc a souligné la dynamique collective du projet : le partenariat solide avec Derrière le Hublot et l’Agence française des Chemins de Compostelle, a permis d’implanter cette deuxième œuvre sur le territoire du Parc, deux ans après Super-Cayrou à Gréalou. Elle a aussi salué l’engagement de la commune de Limogne et de la Communauté de communes du Pays de Lalbenque-Limogne ainsi que l’implication des habitants. « Un beau travail d’équipe, qui recherche l’équilibre entre aménagement du territoire, développement économique, préservation et valorisation du patrimoine, expérimentation et innovation », a-t-elle conclu.

Pecten maximus est visible sur le GR65 à 2km en amont de Limogne-en-Quercy. Plus d’informations sur parc-causses-du-quercy.fr et derrierelehublot.fr.