• novembre 9, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 216

Agneau fermier du Quercy : 40 ans de succès

Agneau fermier du Quercy : 40 ans de succès

Les personnalités ont inauguré une statue de brebis

Tous les acteurs de la filière de l’agneau fermier du Quercy étaient réunis à Gramat le 30 septembre pour fêter le quarantième anniversaire. Le président de l’association des éleveurs, Jean Claude Goudoubert, s’est félicité de ce succès en remerciant tous ces acteurs.

 

Dans son discours, Jean Claude Goudoubert a rappelé tous les apports de cette filière tant au niveau de la production de qualité que de l’entretien du territoire « l agneau Fermier du Quercy est né d’une race unique et très rustique du Lot. Ce sont plus de 1000 agneaux qui sont expédiés chaque semaine par l’abattoir de Gramat. C’est la plus importante production française départementale sous label. L’ensemble des éleveurs est très respectueux du bien être animal. Les brebis pâturent environs 10 mois de l’année et nos bergeries sont vastes et accueillantes. A travers cette production, nous nous engageons à proposer des produits d’exception tout en préservant la biodiversité sur notre territoire. Nous entretenons des zones délicates et délaissées, difficiles d’accès et non cultivables, des prairies, des landes, des espaces face à la déprise agricole pour lutter contre les incendies. Les multiples médailles d’or obtenues au Concours Agricole de Paris sont le résultat de nos efforts centrés autour de la qualité depuis 40 ans. Je les dédie à tous les éleveurs qui travaillent chaque jour à l’excellence et plus particulièrement au “fondateur” du label et pionnier dans les années 80, Monsieur Guy Fouché… »

 

Un peu d’histoire

L’histoire commence avec la grave crise ovine de 1980 où les importations d’agneaux des pays de l’Est à des prix cassés provoque une réaction syndicale dure des éleveurs ovins Lotois. La réflexion est alors lancée au sein du syndicat ovin. Pour éviter les fraudes, la profession ovine décide alors de démarquer son agneau par le lancement d’une démarche de labellisation garantissant son origine et sa qualité supérieure. Dès 1982, 715 éleveurs et 120 000 brebis adhèrent à l’association porteuse de cette démarche qui aboutit à la vente des premiers agneaux sous label «païs» en 1983. L’association veut aller plus loin et dépose une demande de reconnaissance en label rouge avec un cahier des charges axé sur la qualité de la viande obtenue, label rouge qui sera obtenu en 1990. Puis viendra en 1996 l’obtention du signe Européen IGP (Indication Géographique Protégée) garantissant l’origine de la production.

 

Le président Jean Claude Goudoubert a remercié les acteurs de la filière

Des chiffres positifs

Aujourd’hui, la filière regroupe 173 exploitations ovines, 3 organisations de producteurs (Capel, Geoc, Elvea), deux abattoirs agréés dont celui de Gramat spécialisé sur ce produit. La viande d’agneau fermier du Quercy est vendue dans 153 points de vente dans toute la France, dont 91 boucheries. Au total, plus de 100 000 brebis sont inscrites dans cette démarche qui implique sept à huit mois de pâturage à l’extérieur par an. Les agneaux tètent leur mère au minimum 70 jours. Premier label ovin en France, l’agneau fermier du Quercy est reconnu pour sa qualité exceptionnelle et servi sur les meilleures tables du pays, jusqu’à l’Elysée. Pour fêter cet anniversaire, l’association des éleveurs se dote d’un nouveau logo rajeuni qui marque la volonté de se projeter vers l’avenir en attirant des jeunes dans la filière.