• novembre 17, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 204

Quercy PPAM : Partenariat avec le Crédit Agricole pour développer la filière lavande

Quercy PPAM : Partenariat avec le Crédit Agricole pour développer la filière lavande

L’association des producteurs Quercy PPAM et le Crédit Agricole ont signé un partenariat pour financer une étude sur les anciennes populations de lavande du Quercy. L’objectif est d’analyser leur qualité pour envisager leur développement.

 

Constituée en 2019, l’association Quercy PPAM (plantes à parfum aromatiques et médicinales) regroupe une quarantaine de producteurs du Quercy qui ont lancé ces cultures sur notre territoire. La lavande en est la locomotive avec aujourd’hui plus d’une centaine d’hectares plantés. Mais d’autres espèces sont également cultivées (Thym, Sauge, Immortelle, Sarriette, Romarin…). Cette production de lavande ne représente cependant qu’une petite niche à l’échelle nationale, l’essentiel étant produit en région Provence et Rhône-Alpes. Présidée par Jean Marc Soulayrès de Rocamadour, l’association souhaite donc démarquer sa production enjouant la carte de la qualité et du terroir. Il faut savoir que la lavande du Quercy a représenté jusqu’à 10 %de la production Française au vingtième siècle, et qu’elle était réputée pour sa haute qualité, avant de disparaître totalement dans les années 1980.

Étudier les souches

Jean Marc Soulayrès précise « notre étude a permis de localiser des zones du Quercy où ces anciennes populations de lavande poussent encore à l’état sauvage. Nous travaillons avec l’Iteipmai (organisme de recherche sur les PPAM) qui y a prélevé des graines pour les mettre en culture chez deux adhérents de l’association afin d’obtenir des plants et réaliser des microdistillations. Nous voulons analyser leur qualité pour savoir si elles peuvent conduire à une sélection variétale locale… ». Cette étude pluriannuelle nécessite un financement que Quercy PPAM est allé chercher auprès de structures privées mais aussi publiques. L’association s’est donc adressée au Crédit Agricole qui a répondu favorablement. Le vice président de la caisse régionale, Michel Alibert, souligne « nous sommes très attentifs aux initiatives qui émergent du terroir. Partenaire historique de l’agriculture Lotoise, nous souhaitons soutenir tous les projets porteurs d’avenir. C’est pourquoi nous avons répondu présent en apportant ce financement qui permet de boucler le budget de cette étude. Nous croyons à l’avenir de cette filière qui valorise à la fois le patrimoine local et la diversification de notre agriculture… ». Quercy PPAM et le Crédit Agricole ont signé la convention mercredi 25 octobre à Rocamadour.