• janvier 18, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 332

Service de remplacement : Fidéliser les salariés qui connaissent les exploitations

Service de remplacement : Fidéliser les salariés qui connaissent les exploitations

André Bedou, président départemental du service de remplacement et Vincent Paramelle, président de la Mutuelle Coups Durs de Figeac Est.

 

Au moment où débutent les assemblées générales des Mutuelles Coups Durs, les responsables du service de remplacement insistent sur la nécessité d’y participer pour faire le point sur l’activité et sur la fidélisation des salariés.

 

Le service de remplacement et ses deux groupements d’employeurs associés, Agrisaisons et Ger Emploi46, restent plus que jamais indispensables pour résoudre les problèmes demain d’œuvre des exploitants confrontés à des coups durs ou à des besoins temporaires de coup de main. Rappelons que la maladie ou l’accident du travail peuvent toucher de façon inopinée n’importe quel agriculteur et le plonger dans l’embarras devant la difficulté à faire face aux contraintes de l’exploitation. Heureusement, le remplacement peut alors intervenir pour parer à ces coups durs et assurer la continuité des travaux. De même, les congés maternité et paternité sont un droit acquis aux agricultrices et aux agriculteurs dans les mêmes conditions que pour le reste de la société.

L’arrivée d’un bébé est un évènement majeur qui doit être accompagné et ce congé de quatre à six mois génère pour la maman un remplacement gratuit vraiment bien venu. Les papas bénéficient quant à eux de 25 jours de remplacement. Enfin, la prise de congés ou de journées de formation peuvent aussi être facilités par le remplacement. Il est plus sécurisant de partir en sachant qu’un salarié de confiance assure le travail et la surveillance de la ferme. A ce sujet, le crédit d’impôt congé est devenu crédit d’impôt remplacement et passe de 14 à 17 jours par an. Il peut désormais être utilisé par les agriculteurs pour tous motifs. Les taux de prise en charge sont de 60 % pour les congés et 80 % pour la formation, la maladie ou l’accident du travail, une belle avancée.

 

Fidéliser les salariés

L’enjeu principal reste la fidélisation de salariés compétents qui connaissent bien les exploitations où ils interviennent. Le service a donc créé deux groupements d’employeurs, Agrisaisons et le multi-sectoriel, Ger Emploi 46, pour pouvoir proposer des postes à temps plein aux salariés afin de les fidéliser sur leur territoire. Le président du service, André Bedou, souligne l’importance de cette stratégie « quand le coup dur survient, il y a toujours un moment d’urgence pour réorganiser le travail quotidien sur l’exploitation. C’est là qu’on est très heureux de pouvoir compter sur quelqu’un qui connaît la ferme et peut remplacer au pied levé. Pour l’agriculteur, c’est vraiment plus sécurisant et moins angoissant de savoir que le travail va continuer à se faire normalement… »Tous les adhérents du service sont donc invités aux assemblées générales des Mutuelles Coups Durs et doivent y participer pour faire le bilan d’activité de l’année passée et recaler les points qui le nécessitent. C’est un moment unique pour se retrouver et partager les ressentis de chacun.

 

Témoignage

Vincent Paramelle est éleveur bovin à Linac et président de la Mutuelle Coups durs de Figeac Est. Il se blesse le 17 décembre « j’ai glissé et me suis retrouvé avec plusieurs fractures au pied ! Le plâtre m’impose l’immobilisation et l’incapacité d’assurer le travail sur la ferme. Heureusement, nous avons un groupement d’employeurs à trois agriculteurs et avons fidélisé un salarié permanent qui connaît bien nos fermes. Certes, l’emploi de ce salarié toute l’année représente un coût mais aujourd’hui, je suis particulièrement heureux d’avoir fait ce choix car il me remplace sur la ferme. Je suis bien placé pour savoir que cette stratégie est la bonne. Aujourd’hui, avec les problèmes de main d’œuvre que nous avons en Agriculture comme dans d’autres secteurs, il faut anticiper les coups durs et préparer l’avenir. Je crois que notre service de remplacement représente plus que jamais une solution efficace à ce problème… »