• janvier 19, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 1005

Un partenariat stratégique pour la trufficulture

Un partenariat stratégique pour la trufficulture

Jeudi 18 janvier à Cahors, les équipes de la SAFER du Lot ont accueilli le président de la Fédération régionale des trufficulteurs d’Occitanie, Alain GINIES, et le président de la SAFER Occitanie, Dominique GRANIER, pour la signature d’une convention de partenariat.

William SAENZ, de la Station trufficole du Lot, a introduit cet événement en plongeant les participants dans l’histoire fascinante de la production truffière dans le Lot. Il a rappelé qu’à la fin du 19e siècle, la production de truffes dépassait les 1000 tonnes par an, une splendeur qui a décliné au fil des décennies. Dans les années 70, la production française était réduite à 50 tonnes, chutant à 27 tonnes dans les années 80.

Face à ces défis historiques, les enjeux futurs pour augmenter la production truffière sont essentiels, et pour y parvenir, plusieurs actions sont nécessaires. Tout d’abord, faciliter l’accès au foncier pour la trufficulture est une priorité. C’est dans ce contexte que la SAFER Occitanie et la Fédération régionale des trufficulteurs d’Occitanie ont conclu un partenariat visionnaire. Cette alliance vise à lever les obstacles qui limitent actuellement la plantation de truffiers sur des terrains en friche. L’arrosage des plantations devient également incontournable pour assurer une production soutenue. Cette pratique, désormais généralisée, contribuera à maximiser les rendements et à garantir la pérennité de la trufficulture dans la région.

Pour lever ces freins et favoriser le déploiement de la trufficulture, il est impératif de permettre à ceux qui souhaitent planter des truffiers de le faire. C’est dans cette perspective que la SAFER Occitanie et la Fédération régionale des trufficulteurs d’Occitanie ont judicieusement conclu une convention de partenariat. Cette collaboration vise à faciliter l’installation et la reconnaissance de la production trufficole en favorisant l’accès au foncier nécessaire pour la plantation de truffiers. La signature de cette convention marque un pas significatif vers la promotion et le soutien du développement de la trufficulture dans la région Occitanie.