• février 6, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 245

La chronique ovine | Bonne valeur alimentaire confirmée pour l’herbe d’hiver

La chronique ovine | Bonne valeur alimentaire confirmée pour l’herbe d’hiver

Dans les essais en cours, des zones de défend vont permettre de mesurer la différence de qualité de l’herbe au printemps entre des prairies pâturées ou non par les brebis en hiver

 

L’herbe d’hiver affiche les mêmes teneurs en énergie et en azote qu’un aliment complet destiné aux agneaux de bergerie. Les mesures réalisées dans les essais en cours sur le pâturage des brebis sur des prairies bovines le confirment. En effet, les deux prairies permanentes pâturées en automne 2023 soit par des vaches allaitantes, soit par des génisses laitières titraient 0,9 UFL et 95 g de PDI par kg de matière sèche entre le 15 décembre et le 15 janvier. Un lot de 58 brebis a pâturé pendant 6 semaines les 8 ha disponibles. Ces résultats confirment les données disponibles. Malgré une pluviométrie très importante au cours du dernier trimestre (400 mm), la qualité est au rendez-vous-même si la pousse automnale reste modeste.

L’équipe technique ovine, Chambre d’agriculture du Lot (05.65.23.22.25)

Laurence Sagot (Idele/CIIRPO)

@Photo : CIIRPO

Les activités du CIIRPO sont financées par l’Union Européenne et les conseils régionaux Nouvelle-Aquitaine et Région Centre-Val de Loire