• février 12, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 128

Les brasseurs pas épargnés par la crise

Les brasseurs pas épargnés par la crise

Une enquête sur la situation économique des brasseries françaises montre la fragilité de la filière brassicole « après deux années de COVID et l’actuelle période inflationniste », indique Brasseurs de France, qui a sondé environ 70 entreprises en partenariat avec la CPME.

 

Selon cette enquête, la plupart des brasseurs constate une dégradation de leur situation globale, « un brasseur sur deux subissant une baisse de sa trésorerie ». Une situation liée notamment à la hausse des coûts de production directs et indirects des brasseurs, en particulier l’énergie, mais aussi à une baisse sensible des volumes vendus en grande distribution en 2023 (-4,5 %) imputée à l’inflation par Brasseurs de France. Près de 60 défaillances d’entreprises brassicoles ont été comptabilisées par la Banque de France l’année dernière, contre 14 en 2022.La fédération, qui représente 98 % des volumes vendus en France, va soumettre aux pouvoirs publics la mise en place de mesures de soutien à la trésorerie, un étalement du remboursement des PGE ou encore « un moratoire sur la fiscalité ».