• mai 27, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 113

Apiculture : près de la moitié des miels importés sont suspects

Apiculture : près de la moitié des miels importés sont suspects

A l’occasion de la journée mondiale des abeilles qui s’est déroulée le 20 mai, la FNSEA a appelé les grandes enseignes à retirer les miels asiatiques, souvent frelatés, de leurs rayons. « 46 % du miel importé des pays tiers et mis sur le marché de l’Union Européenne est suspecté d’être frelaté. 74 % du miel en provenance de Chine est frauduleux ! Or la Chine est le premier fournisseur du marché européen, totalisant 37 % des importations de miel dans l’Union européenne, en progression de 39 % depuis 2020 », a-t-elle indiqué dans un communiqué de presse daté du 18 mai. En cause : les ajouts de sucre qui font baisser les coûts de production et rendent le produit d’importation beaucoup compétitif que les produits locaux et naturels. Le 11 avril dernier, le parlement européen a voté un texte rendant obligatoire l’étiquetage sur les pots de miel le détail des pays où il a été récolté. Mais ce texte n’a pas encore été approuvé par le conseil agricole pour qu’il puisse entrer en vigueur. Le miel fait partie des produits les plus fraudés dans le monde.

Image par PollyDot de Pixabay