• mai 7, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 900

Indemnisation des dégâts de gibier : La profession refuse le nouveau système de la FD chasseurs !

Indemnisation des dégâts de gibier : La profession refuse le nouveau système de la FD chasseurs !

les responsables agricoles dénoncent ce nouveau système qui lèse les agriculteurs victimes de dégâts

 

Depuis ce printemps, la Fédération Départementale des chasseurs propose aux agriculteurs Lotois un nouveau système de règlement des dégâts de gibier. Elle fournit gratuitement aux agriculteurs victimes de dégâts des clôtures et postes électriques mais leur demande en contre partie de signer un engagement à renoncer aux indemnisations financières.

Thierry Noireau, responsable de la commission des dégâts de gibier à la Fdsea ne décolère pas « la fédération de chasse a pris cette décision unilatéralement sans nous concerter ! Nous n’acceptons pas ce nouveau système. Nous demandons à tous les agriculteurs concernés de ne surtout pas signer cet engagement qui est totalement déconnecté de la réalité… »

Christophe Bonnet précise au nom de la Chambre d’agriculture « les agriculteurs se sentent dupés par ce nouveau système car les clôtures ne sont efficaces qu’à 50 à 60 %. Cela signifie que les dégâts causés en présence de ces clôtures ne seront plus indemnisés du tout! Nous comprenons que la population de sangliers est devenue incontrôlable mais la faute à qui ?… »

Il est vrai que sur le terrain la gestion des populations de sangliers semble échapper aux nemrods. Sur la dernière saison, les chasseurs Lotois en ont abattu près de 10 000, un chiffre record mais qui ne suffit pas à juguler les dégâts. Ceux-ci sont en constante augmentation et la fédération des chasseurs a dû payer 800 000 € d’indemnisations aux agriculteurs, un montant en pleine inflation qu’elle n’arrive plus à assumer.